dimanche 7 juin 2009

New York, Neeeew Yoooork!

On nous en avait brièvement parlé dans un précédent billet, nous avons eu la chance de remettre les pieds dans la "grosse pomme", alias New York City! Pour Julie, c'était la troisième fois (en un an, la star!), pour moi la deuxième (je ne me plains pas!) et pour ses parents et ses soeurs, c'était la première visite dans la "cité qui ne dort jamais" ("the city that never sleeps", Frank Sinatra). Autant vous dire que nous étions tous excités et particulièrement heureux d'y aller ensemble!

Nous avions planifié trois jours marathon, enfin je dis "nous", mais c'est surtout Julie qui a tout arrangé : nous n'aurions pas pu exploiter davantage notre temps sur place! Heureusement, la miss n'était pas seulement une bonne organisatrice, elle s'est révélée être aussi une excellente guide, faute de quoi la famille Seewald aurait rapidement terminé dans le Bronx ou dans Dieu seul sait quel quartier obscur, si j'avais eu la carte entre les mains!

Nous sommes donc partis de Montréal à 6h le vendredi matin, la mine radieuse (même si un peu enfarinée), et avec l'enthousiasme de gamins, un matin de départ pour le voyage de classe! Nous étions prêts à arpenter Manhattan dans tous les sens!

Le trajet s'est très bien passé, autobus grande classe et guide sympa. A la frontière américaine, comme nous étions les seuls français (les "maudits"!), nous étions aussi les seuls à devoir subir un contrôle de douane plus poussé (avec prise d'empreintes digitales, photo et questionnaire bidon pour savoir si d'aventure nous n'aurions pas perpétré un génocide ou géré un trafic de drogue). Heureusement, les passagers dans le bus ne nous en ont pas tenu rigueur, eux qui n'avaient qu'à montrer un extrait de naissance sans même descendre du véhicule (ces fayots!). Sans blague, ils ont été très gentils. A leur place, j'aurais sauté sur l'occasion pour râler et demander au chauffeur de bus de partir sans eux.

Après quelques heures de route, nous avons fait un arrêt dans un resto à volonté, où plus d'un diététicien aurait entamé une profonde et lente dépression à la vue des assiettes "pizza spaghetti ronds d'oignons frits et bifteak" (en une fois, bien sûr). Passé cet épisode haut en cholestérol et en serviettes en papier devenues translucides à force d'éponger la graisse, nous avons repris la route et... nous avons enfin atteint les "five boroughs" de New York! Attention, minute culture : les boroughs sont les noms donnés aux arrondissements de New York City. On en compte cinq : Manhattan, Bronx, Queens, Staten Island, Brooklyn.

Pour entrer correctement en matière, nous avons droit à la chanson "New York, New York" de Sinatra, dans le pont qui relie le New Jersey à l'objet de toutes nos attentes... Nous n'en pouvons plus, nous avons tellement hâte de pouvoir "palper" la ville!

Pour commencer, nous avons été déposés dans le "Lower Manhattan", la partie sud de l'île, à proximité du World Financial Center. Petit détour obligé par "Ground Zero", où s'érigeaient, il n'y a pas si longtemps, les tours jumelles du World Trade Center. L'endroit ressemble plus à un vaste chantier, mais il n'en reste pas moins un lieu chargé d'émotion.
Nous continuons vers l'est, avant de se rapprocher de la rivière Hudson, pour tenter d'apercevoir la Statue de la Liberté.

(Le Ground Zero, où se trouvaient anciennement les tours jumelles)

Ensuite, nous pénétrons un peu plus le quartier des affaires. L'espace d'un instant, on s'imagine trader ou journaliste financier, et l'on se voit "déjà vivre à Manhattan"... Nous passons par la plus grande place financière mondiale, à savoir le NYSE (New York Stock Exchange) que l'on appelle aussi "Wall Street" par rapport à l'endroit où elle se trouve dans Manhattan. Petite anecdote, le NYSE est l'une des dernières places financières à ne pas être entièrement électronique, et les cotations se font encore à la criée. Imaginez une bande de fous furieux en chemise blanche qui hurlent des ordres boursiers toute la journée. De quoi vous filer la migraine pour la fin des temps.

Nous progressons vers le pont de Brooklyn, pour prendre quelques photos en évitant les touristes et donner l'impression sur les clichés que nous étions les seuls sur ce fabuleux édifice. Comme vous le constaterez sur les photos, nous n'avons pas réussi à les esquiver tous!

(Le Brooklyn bridge)

Notre hôtel est situé à Edgewater (dans le New Jersey, l'état voisin de New York), nous devons être à l'heure pour la navette. Du coup, nous en profitons pour faire un tour par le "meat market", historiquement le marché de la viande de New York, qui est devenu un quartier branché de bars et de restaurants, avant de rejoindre l'hôtel Hilton. Nous profitons de la vue magnifique sur Manhattan, depuis le New Jersey... Cela ressemble énormément aux cartes postales ou aux posters que l'on connaît tous, avec un panorama vraiment magique sur tous ces gratte-ciels, et cela donne l'impression d'être déjà venu, de connaître cet endroit. En réalité, s'il est si familier, c'est grâce à la télé, aux films, et aux JT qui nous abreuvent régulièrement de clichés de ce genre.

(vue de Brooklyn depuis le Meat Market)

Le soir venu, nous sommes un peu trop nazes pour retourner en bus dans Manhattan, alors nous nous contentons d'un repas dans une cafétéria du coin (avec une serveuse vraiment incompréhensible! "watchawnt sr? sr??") et d'une bonne nuit de sommeil avant d'enchaîner le lendemain.

(Le métro New-Yorkais. photo prise et retouchée par Adri)

Le samedi, de retour sur l'île de Manhattan, nous achetons tout de suite pris un "fun pass" de la MTA (la compagnie des transports new yorkais) pour pouvoir nous déplacer sans compter. Premier trajet : direction Canal street, alias Chinatown. Nous écopons les boutiques bon marché pour que tout le monde puisse se trouver un petit souvenir, nous hallucinons sur le nombre de vendeurs à la sauvette (pas trop inquiétés par la police apparemment!), et négocions un peu, juste pour voir (plaisir des yeux)... avant de fuir, parce qu'au bout d'un moment, se faire alpaguer pour acheter des DVD pirate ou des copies plus ou moins fidèles de flic-flac ou de Rolex, c'est fatiguant!



(Chinatown)

Pour se détendre, direction le West Village, alias le quartier gay. Les filles avaient une idée en tête : se faire photographier devant la maison de Carrie Bradshaw, l'héroïne de la série "Sex & The City", nous ne pouvions pas leur refuser! En passant par là, nous repérons "l'Isle" un petit resto thaïlandais très sympa, bien décoré, et à la carte alléchante... Bonne pioche! C'était "succulent", très bon service, et la carte beaucoup plus alléchante que les autres restaurants alentours. Du coup, le père de Julie nous a tous invités là bas, et nous avons passé un très bon moment!

(devant les marches de Carry Bradshaw, sur Perry St!)

Pour digérer, rien de tel qu'un café StarBucks (qui remplace le PMU du coin, on est à New York quand même!) au pied de l'Empire State Building, et un petit tour par la 7th avenue pour rejoindre Central Park et flâner un petit peu... A ce moment là, le mercure indique 35°, on cuit littéralement, et on se marre quand on repense à l'hésitation que nous avions eu avant d'organiser le week-end ("on prend les bonnets? les mouffles? les manteaux fourrés?"). Sur le coup, ce qui nous ferait surtout plaisir, c'est un boisson fraîche avec plein de glaçons! Nous avons vraiment eu une petite pensée pour Géraldine et Tiphaine, qui avaient visité New York une semaine auparavant, et avaient eu 3 jours de pluie diluvienne, les pauvres...!

(Au loin : l'Empire State Building)

(sur la 5ème Avenue)

Après avoir traînassé dans le plus grand parc de la ville, nous reprenons la 5th avenue pour reprendre nos activités... Si nous avions eu plus de temps sur place, nous aurions sans doute apprécié Central Park un peu plus longtemps. Malheureusement, nous n'avons pas le temps de traîner (Pas grave! Nous reviendrons!). Ce parc est quand même très agréable, tout à fait accessible, et particulièrement délicieux lors des jours de canicules, comme c'était le cas au moment de notre visite.



(Sous le soleil de Central Park)

Après les écureuils, les enfants qui chialent pour une boule de glace tombée à terre et les couples qui se bécotent entre deux envois de textos depuis leur Blackberry, nous voulons changer d'air. Le FAO Schwartz nous a ouvert ses portes, et même si nous avons déjà visité cette boutique de jouets "à l'ancienne", c'est un plaisir de redécouvrir ce paradis pour les enfants (bon ok, on s'est bien éclatés aussi!). On poursuit notre lancée avec le Toys'r'us de Times Square, son dinosaure géant et ses reproductions taille réelle de Superman repoussant un camion dans les airs, ou encore de Spiderman qui fait son crâneur avec ses collants rouges tout neufs.


(Time Square de jour...)

Pour admirer Manhattan, rien de tel que de prendre un peu d'altitude! Direction le Rockefeller Center, l'une des tours les plus hautes de la ville (avec l'Empire State Building), attention les yeux! On s'est un peu battus pour pouvoir prendre quelques photos potables, et tout simplement se plonger dans la vue... mais on en est ressortis ravis!

(Vue depuis le Rockefeller Center... En bas : vue de Central Park)
Nous espérions avoir le temps de manger au Bumba Gump (où nous avions déjà dégusté de succulentes crevettes avec Rob' et Karine à Noël), mais nous n'en avons pas eu le temps... En réalité, nous aurions pu nous débrouiller avec le bus qui partait de Manhattan vers le New Jersey pour rejoindre notre hôtel, ou nous payer un taxi hors de prix (parce qu'en plus de quitter la ville - dont l'accès est payant - il quitte l'état!), nous avons préféré prendre la navette qui était déjà inclue dans notre forfait! Et puis autant vous dire qu'après une journée pareille, nous n'avions qu'une seule envie : DORMIR! Juste avant de prendre le bus, nous avons quand même eu le temps de repasser par Times Square pour admirer la vue - tellement typique - d'un endroit où il ne fait jamais nuit complètement! C'est incroyable de voir à quel point le paysage est saturé de messages publicitaires, d'enseignes lumineuses qui clignotent ou qui restent statiques... et même si ces dernières doivent consommer en électricité et en une heure de temps l'équivalent de la consommation annuelle de la Belgique, c'est vraiment joli et très créatif!

(... Time Square de nuit!)

Le dimanche, après un petit tour en calèche dans Central Park, nous avons rendez-vous avec Francis, Lauren, Eric, Stefanie, et leur petit bout de chou Chloe-Hannah. Ce sont des cousins de la famille de Julie, du côté de son grand père Jean-Jacques. Ce sont les enfants de la tante de celui-ci (Bertrand ne me dites pas que je n'ai pas suivi!), qui vivent à New York, dans le quartier de Brooklyn. Très bon moment avec eux, ils nous ont invités dans un restaurant français du lower east side de Manhattan, qui est historiquement le premier quartier juif et certainement le quartier où j'aimerais habiter, si les loyers n'étaient pas de 3000$ pour un *petit* appartement. Malheureusement, le temps passe très vite, surtout en bonne compagnie... et c'est à peine quelques heures après les retrouvailles des cousins qui ne s'étaient jamais vus de toute leur vie, que nous avons dû reprendre la route pour Montréal.


(petit tour en calèche dans Central Park)


(1ère rencontre avec nos cousins new-yorkais!)

Sur la route du retour, personne ne parle vraiment, on a tous un peu la tête ailleurs... Passer trois jours dans la "grosse pomme", c'est passer trois jours dans une ville où la notion du temps et de l'espace est totalement nouvelle pour qui n'y a jamais mis les pieds. C'est une expérience binaire : soit elle séduit énormément, soit elle rebute à jamais. Autant vous dire que nous étions six à être sous le charme...

6 commentaires:

céline a dit…

j'inaugure l'espace des "coments" pour vous dire que cet article etait très plaisant à lire et les photos superbes!
bizou

Sophie a dit…

AAAAAAAAAAAAAh trop belles les photos ! Faut dire que les modeles n'etaient pas moches donc ca aide hihihihihihi ! Non serieux Adri ton apn fait des trop trop belles photos ! Tu as un jaloux a la maison :-)

charlotte a dit…

Génial cet article! je me suis régalée à le lire, ça valait le coût d'attendre un peu ^^ ! et les photos sont superbes !
Je me permet de le prendre pour mon blog, si ça te dérange dis le moi, je comprendrai .
Gros bisouuuuuusss !!!!

Camille a dit…

Wahouu ça donne trop envie d'y retourner cet article !
Les photos sont coooool.
J'ai pris celle des marches de carrie bradshaw et de la bouche de métro ( celle avec charlotte ) j'espére que ça dérange pas !

Vivement notre prochaine virée New yorkaise hihi

gégé a dit…

Adri, cet article est vraiment fantastique, complet, illustré, il m'a replongé dans l'univers de cette ville incroyable.. (ton dernier paragraphe est d'ailleurs tout à fait juste), je crois que la grosse pomme est vrmt unique! Merci pour le petit clin d'oeil sur tiph et moi, en effet NY a l'air plus agreable sous le sun, mais meme avec la pluie, c'etait tout de meme une atmosphere tres excitante! C'est clair que comme tu dis, quand on va la-bas pour la 1ere fois : on en prend franchement plein les yeux!! ^^ I LOVE NY!
Toutes les photos sont magnifiques, mais je crois que j'en ai 2 " coups de coeur " : celle de juju et pere bertrand, ainsi que celle de maman seewald ébahie par Times Square! ^^
Votre article est vrmt un petit bonheur,
egalement il a completer notre sejour a tiph et moi de trois jours avant le votre.Je pense notamment à la splendide vue du Rockfeller center, ou central park, que nous n'avions pas pu voir a cause des intemperies! ;)

En résumé,
merci les amoureux pour cet article,
et comme la fin du périple canadien est proche, double-merci pour tout votre blog en général! Ca fait toujours du bien de voir que nos amis vont bien ;-)

Jvous fait plein de poutoux!

ViNsS a dit…

Wahooo extra cet article! Et les photos tip-top!
Vous avez bien réussi avec ce wonderful weather!!
Julie, quelle guide parfaite pour avoir mené à bien la troupe dans les plus hauts lieux manhattaniens!
Bref, on en reparlé dans… disons 5 jours!! ihihihhh l'excitation monte!!
bisous!